Pavés au carré #1


Je n’ai pas toujours le temps de rédiger autant de sélections de livres que je le souhaiterais… ce sont les articles qui me demandent le plus de travail ! Du coup, j’ai eu l’idée de vous présenter de temps en temps deux gros coups de cœur : un livre enfant et un livre adulte qui tiennent une place particulière dans notre bibliothèque. Un bon moyen de vous parler de littérature un peu plus souvent par ici, quand je n’ai pas possibilité de rédiger une grosse sélection de livres pour enfants.

Les deux livres que je vous présente sont des trouvailles toutes récentes ! Je les ai dénichés en flânant à Saint-Etienne, où j’ai découvert une librairie jeunesse absolument géniale : la librairie « Croquelinottes« . Si vous avez l’occasion de passer à Saint-Etienne, faites-y un tour, l’ambiance de cette librairie est particulièrement magique.

Crédits image : Marianne Dubuc

♥ Je ne suis pas ta maman !
de Marianne Dubuc
Editions : La Martinière
12,90€

Un matin, un petit écureuil nommé Otto découvre devant chez lui une drôle de boule piquante, dont jaillit une petite créature poilue qui le prend pour sa maman. L’écureuil l’accueille chez lui et se met à chercher partout la maman du petit monstre. En vain ! Chaque jour, la créature grandit un peu plus, prenant de plus en plus de place dans la maison et le cœur de l’écureuil… Ce texte drôle et touchant, porté par des illustrations douces et foisonnantes, évoque tout en simplicité la question de l’attachement, au-delà des liens de sang. 

J’avais flashé sur cet album mais je craignais que ses soixante pages ne soient un peu rédhibitoires pour Vadim. Pourtant, dès la première lecture, il a réclamé que je le lui relise. Les dessins très doux lui ont beaucoup plu, et il a été tout de suite séduit par l’écureuil, puis conquis par le petit monstre à la bouille si attachante ! L’histoire le fait rire à tous les coups et ce bel album a vite trouvé sa place parmi ses livres chouchous du moment.

Affiche de la série télé inspirée du roman.

♥ La servante écarlate
de Margaret Atwood
Editions : Robert Laffont
11,50 €

Ce roman nous plonge dans une dystopie cauchemardesque, dans laquelle la naissance d’un enfant en bonne santé relève du miracle. Afin de préserver la survie de l’espèce humaine, une organisation religieuse fanatique prend le contrôle de l’état et des individus. Les femmes sont alors divisées en trois catégories : les Épouses, femmes d’hommes de pouvoir ; les Marthas qui entretiennent la maison ; les Servantes, forcées de se consacrer uniquement à la reproduction. Toutes les autres femmes, jugées inaptes en raison de leur âge, de leur homosexualité ou de leurs idées politiques, sont déportées dans des Colonies où elles meurent à petit feu en manipulant des déchets toxiques. La narratrice, June, mêle au récit de son quotidien abject de Servante les souvenirs de sa vie passée, obsédée par le désir viscéral de retrouver sa fille et son époux.

J’avais entendu parler de ce livre depuis longtemps et je me demande encore pourquoi je ne l’ai pas lu plus tôt ! Grosse grosse claque ! Ce roman, écrit en 1985, est encore terriblement d’actualité et l’univers qu’il déploie fait froid dans le dos. On pense forcément à Huxley et Orwell en se plongeant dans cette société totalitaire imaginaire, ou encore à « La lettre écarlate », de Nathaniel Hawthorne. Mais en optant pour le point de vue d’une narratrice féminine qui se voit dépouillée peu à peu de tous ses droits, Margaret Atwood souligne combien les libertés acquises si durement par les femmes restent fragiles. En voyant la violence avec laquelle les droits à l’avortement et à la contraception sont encore contestés en 2017, on ne peut que trembler en se plongeant dans « La servante écarlate ». Si vous n’êtes pas fans de lecture, une série produite par la chaîne Hulu a également vu le jour sous le titre original du livre : « The Handmaid’s Tale ». J’ai vu les deux premiers épisodes et l’ambiance s’annonce aussi glaçante que dans le roman.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir l’un de nos deux coups de cœur… Et vous, quels sont les derniers livres qui vous ont touchés au point d’avoir envie de les prêter ou de les offrir pour mieux les partager ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s